de Molin du Pont,

Dupont de Ligonnès, Dumolin du Fraisse








Origine: Vivarais puis Gévaudan

Variantes: de Molin, du Mollin, du Moulin, de Molin du Fraisse, Dumolin du Fraisse, de Molin du Pont de Valon, de Molin de Pelinac, du Pont de Ligonnès.
Leur patronyme actuel est "Dupont de Ligonnès" depuis l'abandon au 17ème siècle de leur 1er nom "de Molin".
Au 19ème siècle le nom "du Pont" devint "Dupont" et la famille ne fit pas corriger cetter erreur d'état civil.
 

Noblesse :
- Jugement de maintenue de noblesse rendu par Claude Bazin de Bezons, intendant de Languedoc, les 4 & 24 janvier 1670.
- Jugement de maintenue de noblesse rendu par Nicolas de Lamoignon, intendant de Languedoc, le 30 janvier 1698.
- La famille du Pont de Ligonnès  fut substituée, le 26 septembre 1754, aux titres, noms, biens et armes de Jean-Baptiste de ROUX de LA LOUBIÈRE, marquis de Paulhac, baron de Pomayrols F-12, héritier lui-même de son beau-frère François de LESTANG de BARAIL, marquis de Paulhac.

Armoiries:

"de gueules au heaume d'or, accompagné de trois étoiles d'argent (parfois d'or)".

(Armorial de La Roque)

Devise : "In fidei lumine virtus" (Devise de Charles Dupont de Ligonnès, évêque de Rodez)
 
 

Le château du Pont-de-Mars au Chambon-sur-Lignon,
propriété des Molin du Pont du XVIe au XVIIIe s.

Bibliographie :
- ALBIOUSSE (L. d') : "Les fiefs nobles du château ducal d'Uzès", Paris, 1908.
- Association de la Noblesse de France "Recueil des personnes ayant fait leurs preuves". Paris, 1967-1972, tome VI, p. 72.
- AUBAÏS (Marquis d') : "Pièces fugitives pour servir à l'histoire de France". Paris, 1759, tome I.
- AURIAC, ACQUIER, GENNES & NIVOLEY : "Armorail de la Noblesse de France". Paris 1856, tome 2.
- BOREL d'HAUTERIVE (M.) : "Annuaire de la Noblesse de France", Paris, Dentu & Sauton, 1878, p.281.
- BOUDON-LASHERMES (A.) & JOUDA de VAUX (Gaston de) : "Le vieux Puy. Vieux logis et vieilles familles." St-Etienne, 1921, p. 413.
- BURDIN (G. de) : "Documents historiques sur la province de Gévaudan". Toulouse, 1846, tome 3, pp. 334-336.
- CHAIX d'EST-ANGE (Gustave) : "Dictionnaire des familles anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle", Evreux, 1903-1929, tome 15, pp. 123-126.
- CLINCHAMPS (Patrice de) : "Dictionnaire et armorial de la Noblesse", Paris, Patrice du Puy, 2008, tome 4, p. 1264.
- DRIGON de MAGNY (Louis) : "Nobiliaire universel de France", Paris 1854-1910, tome 25.
- DUPONT de LIGONNÈS (Bernard) : "Un commandant bleu horizon, souvenirs de guerre de Bernard de Ligonnès 1914-1917" présentés par Yves POURCHER. Paris, Editions de Paris, 1998. 143 pp.
- FRANCUS (Docteur) : "Voyages humoristiques dans le haut Vivarais", 1907.
- GIGORD (R. de) : "Assemblée de la noblesse de la Sénéchaussée de Villeneuve-de-Berg aux Etats Généraux de 1789". Lyon, 1894.
- HERITIER (F) : La Seigneurie du Pont de Mars. St-Etienne, Ed. Dumas, 1953,  pp.45-68.
- JOUGLA de MORENAS (Henri) : "Grand armorial de France". Paris, 1934-1949, tome 5.
- JOURDA de VAUX (Gaston de) : "Nobiliaire du Velay". Lyon, 1924-1933, tomes 4, 5 & 7.
- JOURDA de VAUX (Gaston de) : "Les Jourda de Vaux". Le Puy, 1918.
- JOURDA de VAUX (Gaston de) : "Les châteaux historiques de la Haute-Loire", tomes 1 et 2. Le Puy, 1911-1918.
- LA ROQUE (Louis de) : "Armorial de la Noblesse du Languedoc". Paris, 1860, tome 1, pp. 185-186.
- LESCURE (Vte de) : "Armorial du Gévaudan", Lyon, 1929.
- "Notice sur la famille du Pont de Ligonnès" in Union Catholique 7-8 mars 1906 et 18 février 1925 (Cf. Saffroy N° 47786).
- OLLIER de MARICHARD (Jules) : "Essai historique sur les seigneurs de Vallon". Privas, 1882.
- REVEREND (Albert) : "Annuaire de la Noblesse de France", Paris, Champion, 1907, pp. 181-184 & 294.
 
 

Généalogie :

I Guillaume de MOLIN, seigneur du Pont-de-Mars (entre Le Chambon-sur-Lignon F-43 et Saint-Agrève F-07),
ép. par contrat du 12 septembre 1475 Alasie d'ARLEMPDES ;
D'où probablement au moins :
 

II Pierre de MOLIN, né vers 1480, seigneur du Pont-de-Mars, testa le 5 septembre1547 (en faveur de Guilhot son petit-fils)  ;
épousa par contrat du 2 novembre 1507 Anne VIALATTE, alias VIALOTTE, née vers 1490 ;
D'où : 

1- Jean, de MOLIN, seigneur du Pont de Mars, né vers 1510 et décédé en 1547.
2- Claude qui suit.

 
 
 
 

III Claude de MOLIN, seigneur du Pont de Mars, né vers 1520 à St-Romain-le-Désert et décédé en 1547, notaire royal ;
ép. Agnès VIALOTTE, née vers 1525 et décédée après 1598, fille de Charles VIALOTTE ;
D'où : 

1- Guillaume qui suit IV, auteurde la branche de MOLIN du PONT de LIGONNÈS
2- Charles qui suivra IV bis, auteur de la branche de MOLIN du PONT du FRAISSE
3- Jean.
4- Marguerite, née vers 1553, épouse 1°) Claude de PORCHAS, né vers 1550, et 2°) Louis GIRAUD, né vers 1555.
5- Alexandre, né vers 1555 à St-Romain Le Désert et décédé le 16 octobre 1594 au Puy-en-Velay.
6- Marguerite, épouse Pierre ROSSIGNOL.
7- Charles, né vers 1560
8- Isabeau, née vers 1565, épouse vers 1585 Claude CHAPELON, né vers 1560 et 2°) vers 1598 Pierre PIREYRE.
________________________________








Branche de MOLIN du PONT de LIGONNÈS

IV Guillaume, alias Guilhot, de MOLIN du PONT, né à St-Romain-le-Désert vers 1545 et décédé en 1613 ayant testé le 16 mai 1613, seigneur du Pont-de-Mars, de Romières et des Brottes ;
épousa 1°) vers 1570 Catherine TRUCHET, née vers 1550 et décédée en  1579 ;
épousa 2°) par contrat du 6 décembre 1580 Isabeau de POUZOLS, née vers 1560 et décédée en 1618, fille d'Anthoine de POUZOLS et de Catherine née BAYLE ;
Du premier lit sont issus : 

1- Jacques de MOLIN du PONT, alias du MOULIN du PONT, né vers 1572 et décédé à La Chau F-07 vers 1650, sgr de Chalon et La Bruyère;
épousa le 08.02.1600 Catherine de SAINT-CIERGE ;
D'où :  
a- Guillot de MOLIN du PONT, né vers 1608, seigneur de La Bruyère, maintenu noble par jugement de l'intendance de Languedoc le 24.01.1670 ;
épousa le 03.10.1638 Catherine BERNARD.
b- Claudine de MOLIN du PONT, née vers 1620 et décédée après 1660 ;

Elle épousa 1°) le 17.09.1635 Charles de CHAMBARLHAC, seigneur de Champagnhac, fils d'Antoine de CHAMBARLHAC, seigneur de Roche et Fourmourette et de Sébastienne de CHAMBON ;
D'où :  

- Charles de CHAMBARLHAC, mort jeune avant 1656, laissant à sa mére la propriété de Champagnhac dont ensuite 3 générations de "du Grail" jusqu'à la révolution.


Elle épousa 2°) vers 1645 Jean COURBIS, alias COMBIER, châtelain de Saint-Agréve (d'une vielle famille de Tain où se trouvait le trés bel Hotel Courbis, du XVI° siecle) ;
D'où :  

- Catherine COURBIS qui épousa, en premières noces, le 20 février 1676 Etienne de LOSCHES, procureur à la cour de Tain, puis, en secondes noces, le 10 mai 1691 Mr LOTTELYER, de Tain


Elle épousa 3°), par contrat passé  le 6 février 1656 par devant Me CROUZET, notaire à st-Agrève, Jean de BERNARD de TALODE du GRAIL, né au Grail le 16 janvier 1628 et y décédé le 22 juillet 1690 ;
D'où :  

- Claude, né en 1658 et décédé vers 1700, qui épousa, en premières noces le 13 octobre 1682, Christine de MONTAGU, décédée en 1692 (d'où 5 enfants), et, en secondes noces le 26 mai 1695 Anne-Marie d'APCHER de VABRES (S.P.).
- Anne-Marie, S.P...
 
 
2- Madeleine de MOLIN du PONT, née vers 1575 ; épousa en 1600 Noé de SAUTEL, seigneur de La Chèze (au Chaylard, Ardèche), capitaine huguenot.
3- Claude de MOLIN du PONT, né vers 1578.

 
 

 Du second lit sont issus 

4- ? Héléonore de MOLIN du PONT, née vers 1582 et décédée en 1635 ; épousa en 1602 Jean Isaac de SALSES, seigneur des Hermens (Hormes hautes) et de La Bastie;
D'où :  
a- Jeanne de SALCES, dame des Hermens; Elle épousa le 3 mai 1635 Antoine de BAYLE, fils de Pierre de BAYLE, alias BAILE, conseiller du Roi, juge au baillage de Velay, et de Marguerite AIGUILLON. 
 
5- Antoine qui suit.
6- Jean de MOLIN du PONT.
7- Jacques de MOLIN du PONT.
8- Guillaume de MOLIN du PONT.

 
 
 
 

V Antoine de MOLIN du PONT, né vers 1585, testa le 18 février 1649, seigneur du Pont-de-Mars ;
épousa, par contrat du 30 juillet 1625, Marie Marthe de LA BAUME, dame de VALLON, née vers 1600, fille de Jean de LA BAUME, comte de VALLON, gentilhomme de la chambre du roi, et de Françoise de BEAUNE-MONTAGU ;
Au mariage, Marie apporta la seigneurie de Vallon, ayant été substituée aux biens de sa maison par le testament de Jeanne de LA BAUME née de BORNE, son aieule, en 1597, et par celui de son père, en 1608, et par la mort sans postétité de son frère François
Marie testa le 17 août 1660
D'où : 

1- Françoise, épousa le 12 janvier 1645 Amable de MIET, seigneur de Bonneville, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 27 septembre 1669, fils d'Amable de MIET, seigneur de La Morde et de La Vernède, et de Catherine de CHAPTEUIL.
2- François qui suit VI.
3- Antoine Christophe qui suivra VI bis.
4- Claudine ; Elle épousa, par contrat du 16 février 1656, Jean de BERNARD de TALODE, sieur du Grail à Saint-Agrève en Vivarais, né le 16.01.1628 et décédé le 22.07.1690, fils de Godefroi de BERNARD de TALODE, sieur de Chirouse, et d'Isabeau de GRAIL, dame du Grail.
5- Guillaume, seigneur de Rovière
6- Raphaël, seigneur de La Suchère.
7- Marc Antoine.
8- Ysabeau du PONT de MARS ; Elle épousa le 9 juillet 1656 Juste de COMBLADOUR, seigneur baron de Montréal, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 29 août 1669, fils de Jacques de COMBLADOUR, seigneur et baron de Montréal, et d'Antoinette de MOLETTE de MORANGIÈS. Marie Marthe testa le 18 avril 1697.
9- Jeanne, religieuse.

 
 
 

VI François de MOLIN du PONT, né vers 1630, seigneur et comte de Vallon (Valon), Tomières, Tories, Les Brottes, Chambon, La Suchère et du Pont-de-Mars, fut maintenu noble par jugement souverain rendu par M. de BESONS le 4 janvier 1670 et testa le 10 avril 1670.
Il avait épousé vers 1662 Catherine de CASTREVIEILLE, peut-être fille de François de CASTREVIEILLE, seigneur de Castrevieille en Vivarais, et d'Anne Gabrielle de BORN de LOGÈRES ;
D'où : 

1- Ignace de MOLIN du PONT, né vers 1665, seigneur comte de Vallon (alias Valon) et du Pont-de-Mars;
épousa Isabeau du BOSC ;
D'où : 
a- Louise Françoise née vers 1695. Elle épousa Antoine du ROURE de BRISIEUX.
b- Ignace du PONT, comte de VALLON, né vers 1700, capitaine aux Gardes Françaises, tué à l'affaire de Sahai en 1742.
c- N... du PONT, chevalier de VALLON, lieutenant aux Gardes françaises, tué à la Bataille de Dettingen à Karlstein am Main (D-Bavière) le 27 juin 1743.


Château de Ligonnès à Sablières
(Photo: Féliks Rynski d'Argence et Pierre Exbrayat)

VI  bis Antoine Christophe de MOLIN du PONT, né vers 1635, seigneur de Saint-Romain, Ligonnès, et Sablières, fut sénéchal et gouverneur du duché de Joyeuse. En 1669 il hérita en la terre et du château de Ligonnès en Bas-Vivarais de sa parente Gasparde de BONNE. Ligonnès se situe sur le territoire de la paroisse de Sablières dans le canton de Valgorge (Ardèche).
Il testa le 13 janvier 1706. Il fut maintenau dans sa noblesse par jugement de M. de LAMOIGNON, le 30 janvier 1698.
Antoine avait épousé, par contrat du 23 juillet 1669, Marie Marthe de COMBLADOUR, dame du Crouzet, née vers 1638, fille de Jacques de COMBLADOUR, seigneur et baron de Montréal, et d'Antoinette de MOLETTE de MORANGIÈS. Marie Marthe testa le 18 avril 1697.
D'où huit enfants qui cessèrent d'utiliser leur premier nom "de MOLIN" : 

1- Ignace de MOLIN du PONT de LIGONNÈS, maréchal des logis des mousquetaires noirs, avec brevet de mestre de camp.
2- Marie Isabeau du PONT de LIGONNÈS, mariée le 28 février 1693 à François Paul de FAYN, baron de Saint-Remège, seigneur de Saint-montaud, colonel d'un régiment de Dragons, syndic du Vivarais. 
D'où deux filles :  
a- Catherine Pauline de FAYN, mariée en 1723 à Jean Louis Annibal de ROCHEMORE.
b- Gabrielle Blanche de FAYN, mariée à Joseph Placide de FAYN, décécé vers 1764.
3- Raphaël Pancrace de MOLIN du PONT de LIGONNÈS, décédé en Flandres, mousquetaire gris.
4- Antoine qui suit.
5- Jeanne Françoise de MOLIN du PONT de LIGONNÈS, née le 16 novembre 1680 ; 
épousa 1°) Christophe ALLIER de SAIGNARD, baron de Queyrières, seigneur de la Fressange, décédé en 1728 ; 
épousa 2°) Charles de FAY, marquis de GERLANDE.
6- Charlotte de MOLIN du PONT de SAINT-ROMAIN.
7- Anne Jacqueline de MOLIN du PONT de SABLIÈRES.
8- Marie Catherine de MOLIN du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Mercoire.

 
 

VII Antoine du PONT de LIGONNÈS, né vers 1678, seigneur de Ligonnès et Sablières, fut maintenu noble avec ses frères par jugement de M. de Lamoignon le 30 janvier 1698. Il testa le 16 août 1736.
Il avait épousé, par contrat du 31 mai 1712, Marie de ROUX de LA LOUBIÈRE, fille de Jean de ROUX de LA LOUBIÉRE, seigneur de La Loubière, et d'Anne de LESTANG de BÉRAIL de POMAYROLS. Marie testa le 7 mai 1748.
D'où : 

1- François du PONT de LIGONNÈS, lieutenant colonel de cavalerie au régiment du Roi, chevalier de Saint-Louis.
2- Melchior Pancrace du PONT de LIGONNÈS, capitaine de cavalerie au régiment du Roi, chevalier de St-Louis.
3- Marguerite du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bourg-Saint-Andéol.
4- Jean Baptiste qui suit.
5- Antoine Ignace du PONT de LIGONNÈS, prêtre, prieur-curé de Saint-Didier-la-Séauve en 1749, chanoine comte du chapitre noble de Saint-Julien de Brioude le 16.04.1776, vicaire général de Lodève.
6- Marie Anne du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bollène.
7- Marie Catherine du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bollène.
8- Marie Césarine du PONT de LIGONNÈS, décédée en 1821, mariée à Gabriel BRUN de MONTESQUIEU, né en 1723 et décédé à La Malène le 19 août 1807, seigneur de La Malène ; D'où un fils Jean-Baptiste François, né en 1755.
9- Marie Angélique du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bourg-Saint-Andéol.
10- Marie Marthe du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bourg-Saint-Andéol.
11- Marguerite du PONT de LIGONNÈS, religieuse à Bourg-Saint-Andéol.

 
 

VIII Jean Baptiste du PONT, 1er marquis de LIGONNÈS, né vers 1729, seigneur de Ligonnès à Sablières, Caylus et La Loubière, baron de Pomayrols, héritier le 26 septembre 1754 de son oncle Jean-Baptiste de ROUX de LA LOUBIÈRE, marquis de Paulhac, baron de Pomayrols.
Jean-Baptiste testa le 18 juillet 1771.
Il avait épousé, par contrat du 6 mars 1745 et à Privas le 8 mars 1745 , Catherine DUSSERRE de LA ROCHETTE, fille de Pierre DUSSERRE alias du SERRE, seigneur de La Rochette, et de Catherine de VACHER d'AUBENAS. Elle testa le 18 juillet 1771.
D'où : 

1- Jean Baptiste du PONT, 2ème marquis de LIGONNÈS, officier de cavalerie au régiment du Roi, décédé sans postérité le 20 juillet 1791, 
2- Charles Gabriel qui suit IX
3- Marie Jeanne Catherine du PONT de LIGONNÈS, vivante en 1817, mariée en 1767 à Malgloire de SALLES, décédé avant 1817 ;
D'où au moins deux enfants :  
a- Rose de SALLES
b- N... de SALLES, chanoine.
4- Marie Anne Françoise du PONT de LIGONNÈS. Elle épousa le 21 janvier 1781 Claude François de ROCHE, seigneur de Genolhac, capitaine au régiment Savoie-Carignan.
5- Marie Jeanne Françoise du PONT de SABLIÈRES.
6- Marie Louise Pauline du PONT de CAYLUS.


Monseigneur de Ligonnès se rendant à l'église de Lacalm, le 31 août 1913

IX Charles Gabriel du PONT, comte puis 3ème marquis de LIGONNÈS, né le 13 juin 1756, seigneur de Pomayrols, officier de cavalerie, commandant de la Garde Nationale de Mende en 1795, vendit le château de Pomayrols en 1808 à Aymar de JABRUN pour 19'500 livres.
Il épousa le 21 novembre 1792 Marie Anne Françoise Joséphine de LA ROCHENÉGLY, née le 6 avril 1770 et décédée en 1799, fille de Félix, marquis de LA ROCHENÉGLY, seigneur de Larveilhe, vicomte du Chayla, baron de Chambon, chevalier de Saint-Louis, capitaine au régiment Dauphin, et de Marie Anne Ursulle Joséphine  de LA FAIGE de RIBES ;
D'où : 

1- Marie Antoinette Charlotte Eugénie du PONT de LIGONNÈS, née en 1794 et décédée à Meyrueis le 4 mai 1860, épousa en septembre 1811 Jean François Jacques Hippolyte de THOMASSY, né à Meyrueis F-48 le 15 septembre 1786 et décédé le 11 juillet 1879 ; Dont postérité.
2- Pierre Félix Charles Edouard du PONT, comte puis 4ème marquis de LIGONNÈS,  né à Mende F-48 le 19 août 1797 et y décédé le 6 août 1877, garde de la Porte du Roi en 1814, chevalier de la Légion d'Honneur le 15 juillet 1815, capitaine aux Volontaires Royaux de Lozère à la seconde Restauration, sous-lieutenant au 45ème puis au  60ème régiments de ligne, démission d'officier en 1822, docteur en médecine, membre de la Société d'agriculture de la Lozère depuis 1829, conseiller général,  ; 
épousa le 2 juillet 1827 Marie Sophie de LAMARTINE, décédée avant 1877, soeur du poète Alphonse de LAMARTINE, tous deux enfants de de Pierre de LAMARTINE, chevalier de Pratz, et de Françoise Alix née des ROYS ;
D'où :  
a- Marie Mathilde du PONT de LIGONNÈS, née en 1829 ; épousa le 12 août 1849 François Xavier Joseph Marie Jules de SEGUIN de LA TOUR de REYNIÈS, baron de Prades, fils de Pierre Jean Etienne Charles de SEGUIN de LA TOUR de REYNIÈS et de Marie Joséphine de VELONZAC de MALESPINA.
b- Marie Charlotte Amélie du PONT de LIGONNÈS, née à Mende F-48 le 8 avril 1830 et décédée à Paray-le-Monial F-71 le 17 septembre 1915 ;
épousa le 23 août 1859 Jean François Alexandre QUARRÉ de VERNEUIL, né à Paray-le-Monial F-71 le 30 ocotbre 1812 et y décédé le 7 ocotbre 1901, fils de Gaspard Nicolas QUARRÉ de VERNEUIL et d'Amélie née de LAVAL ; Dont postérité.
c- Marie Hélène , née le 20 juin 1832 et décédée le 17 août 1921, religieuse de Notre-Dame du Cénacle.
d- Edouard DUPONT de LIGONNÈS, né en 1834 et décédé en bas âge.
e- Alphonse DUPONT de LIGONNÈS, né en 1835 et décédé à Mâcon F-71 le 18 août 1837.
f- Edouard DUPONT de LIGONNÈS, né en 1838 et décédé en 1841.
g- Marie Marthe DUPONT de LIGONNÈS, née en 1840, supérieure du couvent de Saint-Vincent-de-Paul à Chartres de 1895 à 1902.
h- Berthe DUPONT de LIGONNÈS, née en 1842 et décédée en 1843.
i- Marie Charles Edouard DUPONT, comte de LIGONNÈS puis 5ème marquis de Ligonnès (1877), né à Mende F-48 le 3 septembre 1845 et décédé à Rodez le 5 février 1925, licencié en droit, maire d'Auxillac F-48 en 1868, lieutenant des mobiles de Lozère pendant la guerre de 1870-71, assista au combat d'Arcy-Ste-Marie le 13 janvier 1871, nommé capitaine le 22 janvier 1871, interné en Suisse le 1er février 1871, rapatrié en France, capitaine au 123e Territorial d'infanterie le 28 septembre 1875, démissionnaire le 5 janvier 1877 pour entrer dans les ordres, ordonné prêtre le 19 août 1877, professeur au grand séminaire de Mende, supérieur du grand séminaire de Mende en 1881, vicaire général en 1890, protonotaire apostolique en 1902, sacré évêque de Rodez et Vabres le 25 février 1906 par Pie X à Rome.
3- Amédée qui suit.







X Jean Baptiste Félix Amédée DUPONT, comte  de LIGONNÈS, né à Mende F-48 vers 1799, fut inspecteur de l'Enregistrement et des Domaines à Angoulême et chevalier de la Légion d'Honneur.
Il épousa les 27 août et 3 septembre 1832 Marie Anaïs BOUYGUES, décédée avant 1863, fille de Jacques Hippolyte BOUYGUES, directeur des Monnaies, et de Marie Claudine de BOSCHATEL de LAMARTINIE ;
D'où : 

1- Edouard qui suit.
2- Marie Julia DUPONT de LIGONNÈS, célibataire en 1906.
3- Céline DUPONT de LIGONNÈS, célibataire en 1906.
4- Louis DUPONT de LIGONNÈS, mort jeune.


Entrée de Monseigneur de Ligonnès à Rodez, le 20 mars 1906

XI Edouard  DUPONT, vicomte puis comte de LIGONNÈS, né à Aurillac le 30 mai 1838 et décédé le 1er juin 1889 à Tergnier (F-02), percepteur de 2ème classe, habita Mende.
engagé volontaire dans le premier bataillon du 43e régiment d'infanterie comme soldat, il fit les campagnes italiennes du Second Empire et participa notamment aux batailles de Solférino et de Magenta. Il finit sa courte carrière militaire comme caporal de voltigeurs et fut décoré de la médaille militaire.
Il épousa, le 4 mars 1863 à Paris 6ème, Félicité Eléonore Marie Caroline dite Metzy de LAULANHIER, née à Provins le 6 janvier 1833, fille d'Auguste Charles Armand de LAULANHIER, maire de Ruan-sur-Egvonne F-41, captitaine, et d'Eléonore Octavie SAUSSOY de LA BOULAYE ;
D'où : 

1- Marie Ignace Amédée Bernard DUPONT, 6ème marquis de LIGONNÈS, né à Mende le 15 novembre 1865 et décédé le 25 janvier 1936, engagé volontaire au 87e règiment d'infanterie le 9 juin 1885, devint caporal le 11 décembre 1885, sergent le 26 septembre 1886, élève officier à Saint-Maixent le 23 avril 1890, sous-lieutenant au 78e R.I. le 1er avril 1891, lieutenant au 58e R.I. en Avignon, capitaine au 75e R.I. le 24 décembre 1904, puis chevalier de la légion d'honneur le 12 juillet 1911.
Libéré de l'armée à sa demande le 17 juin 1912, il rejoint le 275e R.I. à Romans le 2 août 1914, part pour le front en Lorraine dès le 22 août 1914, passe au 157e R.I. le 20 décembre 1915, et devient  chef de bataillon le 4 avril 1916. Passé au 227e R.I. le 12 mai 1916, il est envoyé dans les Vosges de mai à novembre 1916 puis en Orient. Il participe au combat de Monastir.
Il est remis à la disposition du Ministère de la Guerre le 14 octobre 1917. Après la guerre il deviendra adjoint au maire de Chanac en 1919 puis maire de 1925 à 1929 et conseiller d'arrondissement du canton de Chanac. Il habitait Limoges en 1893 ;
Il avait épousé à Paris VI le 18 octobre 1893 Alice Cornélie Eudoxie Marie PELLAT, fille d'Etienne Philippe Edmond PELLAT, inspecteur général du ministère de l'Intérieur, officier de la Légion d'Honneur, et président de la Société géologique de France (né le 29 juillet 1832 à Paris et décédé le 1er juillet 1907 à La Tourette).
En mars 1908, Bernard et Alice de LIGONNÈS acquirent de la famille PRADES le château de Ressouches et son domaine.
Sans postérité.
2- Pierre qui suit.


Bernard, marquis de Ligonnès

XII Marie François Ernest Pierre DUPONT, vicomte  de LIGONNÈS, né à Mende (F-48) le 14 mars 1867 et décédé des suites d'un accident de cheval à Caen (F-14) le 3 novembre 1906, fut élève à St-Cyr, lieutenant au 11ème régiment de dragons le 1er octobre 1895, lieutenant au 7ème Cuirassiers à Lyon en 1900, à Belfort en 1904, lieutenant détaché au Dépôt de remonte de Caen en 1906, et chevalier de l'Ordre de Saint-Stanislas. En 1899 il était domicilié à Lyon. Le 2 juillet 1912, Pierre et son frère Bernard, vendirent leur maison de Mende à la ville.
Il épousa à Paris VIIe le 17 décembre 1899 et religieusement (St-Thomas-d'Aquin) le 16 janvier 1900 Marcelle Léonie Marie Camille Marguerite SAINT-RENÉ-TAILLANDIER, née vers 1878, fille de Marie Joseph Henri SAINT-RENÉ-TAILLANDIER, sous-préfet de Segré, chevalier de la Légion d'honneur, propriétaire du Mas de La Paillarde à Tarascon, et de Marie Eugénie Joséphine BOULAY ; La famille TAILLANDIER et SAINT-RENÉ-TAILLANDIER, originaire d'Anjou, est une famille de la bourgeoisie intellectuelle française.
D'où : 

1- Marie Edouard Henri Jean DUPONT, 7ème marquis de LIGONNÈS (1936), né le 31 octobre 1900 à Tarascon, membre de l'ANF, propriétaire du château de Ressouches à Chanac, lieutenant, fut prisonnier à Hohenstein en Allemagne (unité D.C.5, Stalag VIII A). 
Il épousa 1°) le 6 novembre 1926 à Paris 17ème et le 9 novembre 1926 à Paris (Eglise St-François-de-Sales), Simone Marie Lucienne CHABERT, fille d'Henry Charles CHABERT, directeur de la Banque de Paris et des Pays-Bas, chevalier de la Légion d'Honneur,  et de Marie Laure Henriette RENARD ;  (D'où un fils, 8ème marquis de LIGONNÈS, et une fille).
Il épousa 2°) le 17 mars 1969 à Paris 16ème Marcelle Léonie Félicie DENIS, dite Marceline DENIS-DYEL, fille de Louis Félix Paul Norbert DENIS et de Madeleine Mathilde MARTY (sans postérité).
2- Jacques qui suit. 
3- Jacqueline DUPONT de LIGONNÈS, née à Tarascon F-13 le 27 septembre 1904 et décédée de la coqueluche à Caen F-14 le 3 novembre 1906.

 

Château de Ressouches à Chanac

XIII Marie Jacques DUPONT, comte de LIGONNÈS, né à Tarascon F-13 le 27 septembre 1904 et décédé à Versailles le 29 mars 1976, lieutenant au 4ème régiment de Spahis Marocains en garnison à Senlis en 1931, directeur des Affaires politiques à Rabat, contrôleur des Affaires indigènes, colonel de cavalerie, Croix de guerre 39-45 et T.O.E., chevalier de la Légion d'Honneur ;
épousa  Madeleine Augustine Jeanne Marie TRABAUD, née à Lorient F-56 le 29 septembre 1904 et décédée le 23 mars 1989, fille d'Albert Michel Antoine TRABAUD, gouverneur du Liban 1920-23, chevalier de la Légion d'honneur 1920, (né à Lorient le 23 juillet 1872 et décédé à Marseille en 1935 ou 1946) et de Madeleine Louise Marie DUPRÉ (née à Rennes en 1878 et décédée à Marseille en 1945) ;
D'où 5 enfants dont :

XIV Bernard Hubert Marie DUPONT, comte de LIGONNÈS, né à Senlis le 7 novembre 1931, décédé à Levallois-Perret le 20 janvier 2011 et inhumé à Chanac, ingénieur ENSMA Poitiers ;
Il épousa, à Versailles le 25 juin 1955 et en l'église Ste-Jeanne d'Arc de Versailles le 13 juillet 1955, Geneviève Thérèse Marie MAÎTRE, fille d'Henri MAÎTRE et Alice ROCHEROLLE.
De son mariage sont issus trois enfants : 

1- ...............................................
2- Xavier qui suit.
3- Christine, alliée à Bertram de VERDUN.


 De Catherine MOREIGNEAUX, née en 1954 et décédée vers 1996,  Hubert eut en 1982 un quatrième enfant :
  

4- .............................................. 

 
XV Xavier DUPONT, comte de LIGONNÈS, né à Versailles F-78 le 9 janvier 1961, et probablement décédé le 15 avril 2011, gérant-salarié de la société SELREF à Pornic F-44, épousa en 1991 Agnès HODANGER, née à Neuilly-sur-Seine F-92 le 9 novembre 1962 et décédée à Nantes F-44 le 4 ou 5 avril 2011, adjointe à la vie scolaire au lycée Blanche-de-Castille de Nantes, professeur de catéchisme, fille de Daniel HODANGER et de Nicole ABBAS ;

 

D'où :
 
1- Arthur Nicolas DUPONT, vicomte de LIGONNÈS, né à Versailles le 7 juillet 1990 et décédé à Nantes F-44 le 4 ou 5 avril 2011, étudiant en BTS à l'établissement Saint-Gabriel à à Saint-Laurent-sur-Sèvres F-85 et employé de pizzeria à Nantes.
2- Thomas DUPONT de LIGONNÈS, né à Draguignan le 28 août 1992 et décédé à Nantes F-44 le 5 ou 6 avril 2011, étudiant en musicologie à Angers.
3- Anne DUPONT de LIGONNÈS, née à Draguignan le 2 août 1994 et décédée à Nantes F-44 le 4 ou 5 avril 2011,  lycéenne en 1ère S à Nantes.
4- Benoît DUPONT de LIGONNÈS, né le 29 mai 1997 et décédé à Nantes F-44 le 4 ou 5 avril 2011, collégien.
__________________________________________








Branche de MOLIN du PONT du FRAISSE
 

IV bis Charles de MOLIN du PONT, seigneur de Pélinac à St-Jeures F-43, né au Pont-de-Mars vers 1547 ;
épousa à Saint-Jeures F-43 le 12 novembre 1577 Claudine de CHALENDAR de CORNILLON, née vers 1556 ;
D'où : 

1- Louise de MOLIN du PONT de PELINAC.
2- Jeanne de MOLIN du PONT de PELINAC.
3- Charles qui suit.

 

V Charles Alexandre de MOLIN du PONT, seigneur de Pélinac, épousa vers 1602 Catherine de SENECROZE ;D'où : 

1- Suzanne; épousa 1°) Charles de ROMANET puis 2°) Charles de LA ROCHENEGLY.
2- Alexandre qui suit VI.
3- Marguerite.
4- Isabeau, épousa le 11 février 1637 Louis de PASCAL.

 

VI Alexandre de MOLIN du PONT, né vers 1605, seigneur de Pélinac, épousa le 23 juin 1630 Claire BONET du FRAISSE, décédée vers 1672, dame du Fraisse à St-Jennes F-43 ;
(cf. Jourda de Vaux, châteaux HL t.II p. 77).
D'où : 

1- Anne, née en 1633 et décédée en 1699.
2- Suzanne, née vers 1636.
3- Antoine, né vers 1640.
4- André
5- Jean qui suit.
6- Françoise, née en 1650.

 
 
 

VII Jean Antoine de MOLIN du PONT, seigneur du Fraisse, né vers 1645, épousa Françoise de BAYLE.
D'où au moins :

VIII Jean du MOLIN du PONT, seigneur du Fraisse, né vers 1675, épousa en 1702 Marie de GIRAUD.
D'où : 

1- Françoise, née au Fraisse le 30 mars 1703, épousa le 7 janvier 1727 Jean CHARREYRE.
2- Claire, née au Fraisse le 30 août 1705
3- Marie, née au Fraisse le 24 janvier 1708.
4- Jean qui suit.
5- Madeleine, née au Fraisse le 30 octobre 1712.
6- Joseph, né au Fraisse le 23 janvier 1715.

 

IX Jean du MOLIN du PONT du FRAISSE, né au Fraisse le 11 mai 1710 et décédé en 1766, seigneur du Fraisse et du Pélinac, épousa le 12 février 1733 Marie JULIEN de RONCHOL.
D'où : 

1- Marie, née au Fraisse le 21 février 1734.
2- Jean, né vers 1737, prêtre.
3- Jean Joseph qui suit.
4- Jacques
5- Claude, prêtre.

 

X Jean Joseph du MOLIN du FRAISSE, né vers 1740 et décédé en 1825, seigneur du Fraisse et de Pélinac, épousa le 22 septembre 1760 Marie Françoise DELOSME de LAVAL, fille d eJean DELOSME et de Marie de PATOT.
D'où: 

1- Jean Alexandre qui suit.
2- Marie Madeleine épousa le 1er octobre 1794 Denis Auguste ALLOUÈS de LA FAYETTE.
3- Marie Joséphine, épousa Jean de LASSAIGNE.

 

XI Jean Alexandre du MOLIN du FRAISSE, seigneur du Fraisse et de Pélinac, né vers 1762, épousa le 23 septembre 1788 Catherine Geneviève GERENTON de BOSCHE;
D'où : 

1- Joseph qui suit.
2- Jean Louis
3- Eugénie épousa Eugène de LA ROCHETTE.

 
 

XII Joseph Alexandre du MOLIN du FRAISSE, né au Fraisse le 29 septembre 1790 et y décédé le 26 février 1859, docteur en médecine ;
Il épousa vers 1813 Françoise Adélaïde Magdeleine ROCHER des CHAMPS, née le 23 décembre 1797 et décédée en 1832, e
D'où : 

1- Marie Madeleine, née au Fraisse le 11 octobre 1814 et décédée vers 1857, épousa le 20 octobre 1835 Jean François Régis de L'HERMUZIÈRE.
2- Fanélie, épousa Polydore MONTAGNE du PINY.
3- Léonie Françoise, née en 1820 et décédée en 1907, propriétaire du Fraisse, épousa vers 1858 Louis Charles DELAIR, né en 1812 et décédé le 28 novembre 1869, procureur impérial au Puy, ;
D'où au moins :  
a- Isabelle Marie Louise Blanche DELAIR, née au Puy-en-Velay le 14 mars 1860, propriétaire du Fraisse, épousa le 21 mars 1881 Pierre GUIBERT, né en 1851 ;
D'où au moins :  
- Paul Léon GUIBERT, né à Riom lée 15 février 1883 et décédé à Chambon Feugerolle F-42 le 28 novembre 1963, épousa à St-Etienne le 25 septembre 1913 Marcelle CHALENDON (dont descend Pierre GUIBERT, actuel propriétaire du Fraisse).


 De Marie Françoise RICHIOUD, née en 1813, (veuve de Jacques CHEVALIER),  Joseph eut aussi : 

4- Eugène Joseph Alexandre qui suit XIII.. 

 
 

XIII Eugène Joseph Alexandre RICHIOUD, puis DUMOLIN du FRAISSE, né à Saint-Jeures F-43 le 18 novembre 1848 et décédé à St-Etienne le 14 avril 1898, demeurant route de Saint-Chamond à St-Etienne, employé des Contributions indirectes au Puy-en-Velay, représentant de commerce à St-Etienne, comptable, épousa en 1870 Marie ROBIN, née à Chenereilles le 6 juin 1845 et décédée à St-Etienne le 4 juin 1896, fille de Jean-Claude ROBIN, maçon, et de Marie née ODIN.
D'où : 

1- Johannès Claudius alias Jean Claude, né au Puy-en-Velay le 13 octobre 1872 et décédé le 9 juin 1906, comptable à St-Etienne, épousa, à St-Etienne le 11 juin1896, Antoinette Joséphine FUVEL, née à St-Etienne le 20 février 1875, fille de Louis FUVEL et de Marie Anne MESTRE ;
D'où :  
a- Alice Louise Jeanne, née à St-Etienne le 22 septembre 1897, y épousa le 2 janvier 1918 Jean SZCZERBA, né en 1887.
b- Marie Juliette, née à St-Etienne le 6 juin 1899 et y décédée le 23 août 1966, y épousa 1°) le 1er avril 1919 Pierre François VILLEMAGNE et 2°) le 21 mars 1935 Henri BRUN.
c- René Jean Eugène, né à St-Etienne le 23 décembre 1905 et y décédé le 10 juin1954, y ayant épousé le 25 juin 1927 Antonie Catherine Cécile DAVIER.
2- Jules Eugène Marius, né à Tence F-43 le 29 septembre 1876 et décédé à St-Etienne le 23 novembre 1935, employé à St-Etienne.
3- Alice Jeanne Louise, née à St-Etienne le 8 avril 1879 et décédée à Paris 5e le 8 février 1951, épousa, à Paris 10e le 27 juin 1923 Marcel DUTZENBERG.
4- Geneviève Alexandrine, née à St-Etienne le 14 janvier 1884 et décédée à St-Pourçain-sur-Sioule F-03 le 3 mai 1938, épousa, à St-Etienne le 30 mars 1907, Aimée Elie SERRES, né à Montmaur F-05 le 23 juillet 1882 et décédé à St-Pourçain-sur-Sioule F-03 le 3 mai 1938, fils d'Auguste SERRES et Mélanie PATRAS.
5- Marie Joséphine, née et décédée à St-Etienne le 14 janvier 1884.
6- Irénée qui suit.

 

XIV Irénée Joseph Eugène DUMOLIN du FRAISSE , né à St-Etienne le 25 février 1887 et décédé à Vichy le 5 juin 1946, épousa à St-Etienne le 23 décembre 1911 Marie Joséphine Benoît MONTCOUDIOL, née à St-Didier-en-Velay F-43 le 20 mai 1892 .
D'où : 

1- Roger Gaston Benoît qui suit.

 

XV Roger Gaston Benoît DUMOLIN du FRAISSE, né à St-Etienne en 1912, épousa en 1938 Reine Georgette Yvonne BERNARDIN, fille de Georges Albert BERNARDIN et Marie Antoinette GARDETTE ;
D'où : 

1- Geneviève Jeanne, née vers 1940, épousa André Louis DEMAY, fils de Joseph André DEMAY et de Marguerite Antoinette VILLARD ;
D'où:  
a- Pascale DEMAY épouse Simon NEHME, dont postérité.
b- Philippe André DEMAY épouse Aline Jeanne SERVAIS, dont postérité.
2- Jean dit "Caillou", né en 1949 et décédé en 2004, élève au Lycée Jules-Renard de Nevers, étudiant en Droit à Clermont-Ferrand, conseiller municipal d'Issoire, bâtonnier de Clermont-Ferrand le 1er janvier 1989. 


Merci de bien vouloir transmettre des informations complémentaires: 



Page réalisée par B. de DIESBACH BELLEROCHE (2001, 2011 et 2012) et complétée par Daniel CROUZET (25.11.2011), Michel de SEAUVE (10.02.2012), Féliks RYNSKI d'ARGENCE et Pierre EXBRAYAT, et Bertam de VERDUN (23.10.2012, 30.10.2012, 10.11.2012) ;